L'Asie en Danseuse

Présentation

Colombie 2 : Laisser le charme agir (du 17 nov. au 1er déc. 2009)

Photos

  • On avait bien espéré dormir sur la terrasse couverte mais les bomberos nous proposent le jardin. Allez, les averses se succèdent mais c’est bien sympa de leur part

  • On les appelle "arbres à vaches".

  • Paysage du côté de Paila

  • Jonathan, rencontré sur la route, nous suit jusque dans la ferme où on plantera la tente. Il se déplace beaucoup à vélo et rêve de voyager ainsi. Il veut savoir comment on s’y prend car il n’ose pas franchir le pas. Un mois après, on apprend qu’il est parti seul pendant une semaine, sur la côte caraïbe !

  • Une ferme, vers La Tebaida où on va passer une nuit tranquille sous la tente, grâce à l’accueil des gérants.

  • Le Ara bleu domestique de la finca

  • Rose de porcelaine

  • La jeune gérante de la finca et ses deux filles

  • Plantation de bananiers dans la région du café.

  • Une des nombreuses fincas de rêve de la Zona Cafetera

  • Et celle-là, elle ne vous tente pas ?

  • Les Willys, très utilisées dans la région du café.

  • Récolte du café, près de Circasia

  • Le joli village de Salento, point de départ pour la vallée de Cocora. S’y côtoient artisans, producteurs de café, vieux qui jouent au billard et touristes.

  • La fameuse vallée de Cocora. Un vrai paradis.

  • Pas mal cette petite promenade du dimanche, sans les sacoches, sous le soleil

  • Le palmier de cire, arbre national de la Colombie, l’un des plus hauts palmiers du monde. qui pousse à environ 2000 m d’altitude.

  • Petit hôtel de Salento dans une maison typique de la région. On a planté la tente dans le petit jardin... plus économique

  • "Le non paiement du péage sera sanctionné d’une amende de huit salaires minimum" !!! Le péage en question est fait d’une structure en bambou. Une architecture très avancée en Colombie.

  • La chérie de "Pantani" a préparé tout ça pour nous ! Un batido (équivalent du milkshake) à la mûre accompagne un plat de riz, des arepas beurrées, des bananes plantain frites et une soupe au lait et au maïs.

  • Un ami de "Pantani", cuisinier, nous fait goûter un dessert : figues cuites avec de la panela et nappées de crème fraîche. Ca dépote !!!

  • Jorge, alias "Pantani" et sa chérie nous ont accueillis durant 2 jours à Santa Rosa de Cabal

  • On reprend la route en direction de Medellin. Les grands arbres sont toujours aussi nombreux et aussi beaux. En plus ils nous protègent de la chaleur.

  • Paysage de la "zona cafetera" près de Manizales.

  • Café

  • Exposition d’oeuvres d’art sur les bords de route

  • Maracuya (fruits de la passion)

  • A proximité de ce petit arbri il y a une arrivée d’eau qui s’écoule dans un bassin. Encore un endroit bien agréable.

  • Partie d’échec au marché de La Pintada.

  • Sur la place de Santa Barbara.

  • 2000 heures passées les fesses sur la selle !

  • Armée nationale. "Dieu accorde la victoire à la constance". Voyagez tranquille, l’armée est avec vous.

  • José nous a accompagnés pour nous aider à entrer dans Medellin. Un sacré coup de pouce qui nous a permis d’éviter les "autovias" (autoroutes et voies express)

  • L’église et la place San Antonio, et un buste de Botero. Medellin.

  • Autre sculpture de Botero sur la place San Antonio à Medellin.

  • Manifestation des "déplacés", ces populations chassées de leur territoire par les farcs ou les paramilitaires.

  • Mamie Denise à Medellin.

  • Alejandro, qu’on a rencontré à l’arrêt de bus, nous raccompagne jusqu’à El Poblado, le quartier où on loge. Il nous invite à boire un verre et même à passer le week-end dans la finca de sa famille sur les hauteurs de Medellin !

  • C’est chez Pablo, un étudiant espagnol, qu’on passe 2 jours, a Medellin.

  • La deuxième fierté des habitants de Medellin après le métro : le métrocable.

  • Deux jolis "chivas" sur la place de Marinilla

  • Pas idyllique comme campement mais c’est tout ce qu’on a trouvé. Pas de bol aujourd’hui, tous les propriétaires des fincas sont absents.

  • Vue sur "El peñol de Guatape"

  • Place centrale et église de Guatape

  • Particularité du village de Guatape : les "bas-reliefs" qui ornent les maisons.

  • Petite rue de Guatape décorée pour les fêtes de noël

  • Bar-disco flottant à Guatape.

  • "El peñol" de Guatape

  • Finca dans la région d’Antioquia.

  • Bambou

  • Aux alentours de Marinilla

  • Pilsen ou Club Colombia ? On goûte la différence.

  • Chez les pompiers de Marinilla

  • Le village de Cocora, dans la descente vers la vallée du rio Magdalena

  • Ici l’eau ne manque pas, on retrouve souvent ces tuyaux sur le bord de la route. Malheureusement, ils sont destinés au lavage des camions.

  • Ce militaire fait partie d’une troupe qui vient de passer une semaine dans la forêt, à la recherche des membres des farcs et des plantations de coca.

  • Chaleur, moiteur, végétation luxuriante, rivière boueuse... Une ambiance "A la poursuite du diamant vert"

  • Que calor !

  • Les militaires insistent pour que je pose avec une arme... je préfère tenir la main du petit d’Adriana ! Cette nuit, la tente sera bien gardée.

  • Le repas gargantuesque et délicieux préparé par Adriana. Escalope de poulet, arepa, petits pois, patacones (banane plantain écrasée et frite), galette de légumes, riz et chocolat chaud.

  • Adriana et sa fille nous réservent un accueil très chaleureux. Enthousiastes, débrouillardes, souriantes... on passe un chouette moment dans leur petite habitation de bord de route. Adriana tient une petite gargotte et sert essentiellement les militaires qui sécurisent la route.

  • Au bord du Rio Claro. D’habitude il est transparent, comme son nom l’indique, mais les fortes pluies des jours précédents l’on rendu trouble.

  • Gé, sous la cascade, de l’autre côté du rio.

  • Des ingénieurs d’une société installant des conduites de gaz nous invitent à partager leur table à midi.

  • Ouh, des vaches indiennes !!! Le nom de la race : la brahmane (nom donné aux prêtres formant l’une des 4 plus hautes castes hindoues) !

  • Guarinocito, ancienne zone de camping.

  • Bras du rio Magdalena, le fleuve le plus important de Colombie

  • Paysage de la vallée du rio Magdalena

  • A Honda, avant d’attaquer la montée vers Bogota, une famille nous offre une bière. Il est midi, il fait 35°C, elle fait son effet !

  • Place centrale de Guaduas

  • Eglise de Guaduas

  • Campement de rêve sous cette arbre immense, avec en contrebas une petite rivière pour la douche.

  • Pains de "panela" (100% jus de canne à sucre) en vente sur le bord de la route.

  • Chez les pompiers de La Vega, cette fois-ci c’est Armelle qui revêt la tenue de feu ! Demain, on arrivera à Bogota !

Récit de l'étape

Hébergement OVH - Propulsé par SPIP - Aquarelles Reno MARCA - Conception & Réalisation : danslesvolcans.net