L'Asie en Danseuse

Présentation

Argentine 3 : Au pays des gauchos (du 21 mars au 27avr. 2009)

Photos

  • Le paso agua negra, frontière Chili-Argentine. 4780 m.

  • Pour les 50km de descente qui nous attendent, mieux vaut se couvrir.

  • Sur les versants sud, les formations de glace sculptées par le vent. Gérald vous donne une petite idée de leur taille.

  • La descente au coeur des montagnes colorées, un plaisir !

  • Campement des travaux pour le futur tunnel. Les ingénieurs et les ouvriers nous accueillent chaleureusement. Les argentins ne faillissent pas à leur réputation et nous mettent à disposition une tente du mème genre pour passer la nuit.

  • 2ème jour et toujours de la descente. Le pied !

  • Et on retrouve les sanctuaires de la Difunta Correa.

  • Sierra austère entre Rodeo et San Jose Jachal.

  • Sierra de Huaco.

  • Premier campement dans la pampa désertique. Y’a rien, à part du combustible (du bois bien sec !) et c’est tant mieux parce que Marcel, le réchaud, ne chauffe plus.

  • Début d’une longue série de lignes droites.

  • La cuesta de Miranda.

  • On retrouve Emmanuella et Sylvain, l’occas’ de se faire un chouette petit bivouac ensemble, au bord de la rivière.

  • Sylvain taquine la truite...

  • ... pendant qu’Emmanuella fait la lessive.

  • Le feu de bois, la théière de combat et les petits pains grillés à l’ail et à l’huile d’olive d’Emmanuella. Si on avait eu plus de bouffe, on serait bien restés 2 ou 3 jours

  • Le massif de Famatina.

  • "El cable carril" de Chilecito. Le plus long càble du monde pour acheminer les minerais, de 4600 m à 1075 m d’altitude.

  • Les "wagonnets" du cable carril.

  • Cactus à la "Estacion 2" du cable carril.

  • Chez Dady et Esteban, qui nous accueillent à Chilecito.

  • 25000 km. L’état du compteur en témoigne et celui qui est derrière frime un peu, quand même...

  • A l’abri du manque... il repose en paix.

  • Encore un p’tit bivouac au feu de bois. On va bien manzer ! Au menu : pâtes aux courgettes, tomates et chorizo...

  • Un problème récurent en Argentine et au Chili : la pollution de l’eau due aux exploitations minières.

  • Encore et toujours des lignes droites, déprimantes.

  • Signalisation à Londres.

  • Les cyclos suisso-italiens ont choisi un itinéraire bien plus osé : ils partent dans les hauts-plateaux désertiques. Bonne chance !

  • Sur la piste de Hualfin.

  • Piments séchés, Hualfin.

  • Après les interminables lignes droites, les 50 km de sable et de tôle ondulée, Armelle craque et arrête le premier camion qui passe. Une veine, il est rempli de raisin !

  • Aucun regret. Après la piste, ce sont 80 km de ce paysage follement distrayant qui nous attendaient. On reste en compagnie de Jorge, qui nous fait goûter un peu de son chargement.

  • A Santa Maria on retrouve Lucas et Lucio, deux voyageurs argentin, à vélo. Lucas fait du pain, Lucio s’occupe de l’asado.

  • Lucio, 53 ans, a remplacé son fils, l’ami de Lucas, au dernier moment. Il est enthousiaste et pense déjà à son prochain itinéraire à vélo.

  • Sur la route de Cafayate.

  • La Bodega Etchart, fait l’un des meilleurs vins argentins.

  • Dans la quebrada de Las Conchas, entre Cafayate et Salta.

  • Au chaud, à la sortie de Cafayate, on pense à nos petits suisses qui sont là-haut, dans les nuages...

  • Quebrada de Las Conchas.

  • Quebrada de Las Conchas.

  • Quebrada de Las Conchas.

  • Quebrada de Las Conchas.

  • Quebrada de Las Conchas.

  • Le lama "attire-touristes"

  • Quebrada de Las Conchas.

  • L’amphitheatre, l’une des curiosités de la quebrada de Las Conchas.

  • Quebrada de Las Conchas.

  • On retrouve avec plaisir Mélanie, Christian et leur Pinzgauer. Ce véhicule est une ancienne ambulance suisse amenagée.

  • Bivouac dans l’herbe (enfin de la verdure !!!) sous l’ancienne voie ferrée d’Alemania.

  • Séchage des feuilles de tabac.

  • Gauchos en Ford Falcon.

  • Derrière ce mur se déroule la fête des gauchos de Coronel Moldes. Fallait le savoir !

  • Et là, y’a pas du gaucho argentino ?!

  • Par équipe de 5, les hommes doivent attraper deux veaux au lasso (par les 2 pattes avant) en moins d’une minute.

  • Accesoires du parfait gaucho.

  • Première bête à terre.

  • La deuxième résiste.

  • L’arbitre, sur son cheval.

  • Eh bien Simone, la vachette est sorti de l’arène, Guy, faites quelquechose !

  • Préparation du cheval sauvage pour la jineteada, sorte de rodeo.

  • La tension monte pour les cavaliers.

  • La jineteada, consiste à rester 20 secondes sur un cheval non dressé.

  • Le coktail "coca-vino toro" peut provoquer des troubles de la vision.

  • Spécimens locaux.

  • Fin de soirée à Coronel Moldes.

  • La cumbia aussi ça fait tourner la tête.

  • Une vache entière en phase de décongélation. Après la fiesta, au petit matin, il faut avoir l’estomac solide...

  • Phase de récupération chez José, qui nous a enseigné la chacarera, le coktail coca-vino toro et l’hospitalité argentine !

  • Bâtiments de l’époque coloniale a Salta.

  • Dans le nord de l’Argentine, on retrouve enfin de vrais marchés !

  • Parillada à Salta.

  • Coca y panaderia.

  • A Salta, une soirée se fait autour d’un bon asado. Philippe s’en sort très bien.

  • La cuvée "Mélanie" pour un anniversaire bien arrosé.

  • Empanadas ou "Salteñas".

  • Philippe et Christian au karaoke.

  • Emportés par la voix de Flo et le talent de Geo.

  • La piscine gigantesque du camping de Salta.

  • L’ancienne route de Jujuy, un paradis pour le vélo.

  • En progrès ! Après quelques essais infructueux lors de nos précédents bivouacs au feu de bois, voici notre pain de ce jour ! On a pas réussi à les multiplier.

  • Ouais... trop bien... des petites routes, des virages, des arbres, des p’tits oiseaux...

  • San Salvador de Jujuy.

  • Quand on arrive chez lui, Humberto s’apprête à tuer un chevreau. Quand on sort de la douche, il en est au dépeçage.

  • Cuisine partagée. Humberto prépare la cuisse du chevreau, nous une ratatouille.

  • Quand on s’arrête, ce condor est assez loin. On attend, patiemment, et il vient nous offrir un vol juste au dessus de nos têtes... Magique !

  • Premier paysage de la quebrada de Humahuaca

  • Purmamarca.

  • A l’entrée de Maimara, dans la quebrada de Humahuaca.

  • Maimara.

  • Formations rocheuses, Tres Cruces.

  • On a échappé à l’orage.

  • Lama... dans son environnement naturel.

  • Campement pas très "pop-pop" près de l’ancienne gare d’Abra Pampa et très près de la route...

  • Coucher de soleil sur Abra Pampa.

  • Plaque de la gare désaffectée d’Abra Pampa.

  • Tatoo.

  • On quitte définitivement l’Argentine... Merci pour l’accueil !

Récit de l'étape

Hébergement OVH - Propulsé par SPIP - Aquarelles Reno MARCA - Conception & Réalisation : danslesvolcans.net