L'Asie en Danseuse

Présentation

Colombie 4 : Les fêtes au soleil (du 13 au 31 déc. 2009)

Photos

  • Premier campement après 10 jours passés à Bogota. Heureux de retrouver le grand air !

  • Puente Boyaca, lieu de la plus grande bataille pour l’indépendance de l’amérique du sud, menée par Simon Bolivar.

  • Puente Boyaca, de nuit, sous les illuminations de Noël. Nous sommes le 15 décembre.

  • Le père Manuel Alfonso Reina nous accueille pour une nuit dans la cure.

  • Place principale de Tunja.

  • La plus grande fête de l’année a lieu aujourd’hui. Au programme : défilé des écoles, défilé de chars, danses, et grand bal sur la place.

  • Les militaires veillent mais participent aussi à la fête.

  • Danse traditionnelle d’une ethnie du nord de la Colombie. Ce soir il faudra sortir les chaussettes : Tunja est la ville la plus froide de Colombie, à 2800m d’altitude

  • Défilé des enfants.

  • Petit cavalier.

  • Bientôt la place sera bondée. Le tout Boyaca viendra danser la salsa jouée par l’orchestre de la police (voir vidéo).

  • Luz (qui signifie "lumière") nous a accueilli dans son bar pour nous réchauffer et nous a aidé à nous loger afin de pouvoir assister à la fête.

  • les petits "membrillos" (pâte de coing), notre carburant quotidien.

  • Villa de Leyva, place principale.

  • Villa de Leyva, place principale. Le climat y est plus doux qu’à Tunja : nous sommes descendus à 2100m

  • Villa de Leyva.

  • Villa de Leyva, ville coloniale extrêmement bien conservée et lieu de prédilection des bogoteños pour le week-end.

  • Ne se vend pas, ne se loue pas, ne s’hypothèque pas, ne s’échange pas. Autour de villa de Leyva, les terrains sont bien protégés, ainsi la ville reste intacte.

  • La Periquera, une cascade à quelques kilomètres de Villa de Leyva. On passe la nuit juste au-dessus.

  • A cette altitude, le paysage nous rappelle ceux de notre climat tempéré.

  • Plantes parasites

  • Culture de mûres. Les colombiens les consomment essentiellement en jus.

  • On poursuit notre descente vers Bucaramanga.

  • La végétation change : on retrouve des fougères arborescentes...

  • ... et du café en fleurs.

  • Petit campement chez l’habitant en compagnie du chat, du chien, des poules et des oies.

  • C’est Jenny, une prof d’EPS, qui nous a permis de camper dans son jardin.

  • Petit resto, où l’on trouve surtout de la viande et de la charcuterie

  • Cour intérieure à Barichara, autre jolie ville coloniale bien conservée.

  • Barichara, la cathédrale vue depuis la place principale

  • Barichara

  • Barichara, église Santa Barbara

  • Barichara

  • Barichara

  • Le billard, élément incontournable des bars colombiens.

  • La place principale de San Gil avec ses décorations de noël

  • La maison d’Andres, un petit paradis près de San Gil.

  • Andres et Zulma. Serénité et bonne humeur.

  • "fourmis à gros cul"... et pour cela, on les mange !!!

  • On les a observées de près ces "hormigas culonas", mais on n’a pas franchi le pas pour les croquer.

  • Nuit à la "casa campesina" d’Aratoca.

  • C’est Cécilia qui gère la "casa campesina" et y habite avec ses enfants.

  • Le canyon de Chicamocha

  • Le téléphérique flambant neuf permet de traverser le canyon, mais il n’a qu’une vocation touristique.

  • Et hop, une petite photo souvenir du canyon de Chicamocha

  • Belle descente en perspective ! On y croisera Victor Hugo Peña, un cycliste colombien qui a porté plusieurs fois le maillot jaune. Il nous accompagne un peu plus tard sur plusieurs kilomètres pour papoter un peu.

  • "Arbres à barbe"

  • Jeu traditionnel colombien (dont on a oublié le nom). Le but est de faire tomber les 3 quilles à l’aide d’une boule en bois.

  • Le "tejo", jeu traditionnel consistant à lancer un palet sur une surface remplie d’argile dans laquelle sont placées des mèches remplies de poudre. Le but est de faire exploser ces mèches.

  • Vendeuse de minutes.

  • Bucaramanga

  • Installation du campement dans une finca désertée. A notre disposition : toilettes et salle de bain.

  • Feijoa, petit fruit vert acidulé bien goutu !

  • La finca "le trésor", la finca tout confort !

  • Au petit matin, ambiance tropicale du côté de Rionegro

  • Cacao

  • Maracuya

  • Insecte de bonne taille (les noms de fruit on veut bien, mais pour les noms d’insecte, faut pas trop en demander !)

  • Achats du 24 décembre

  • Veillée de Noël à Aguachica. Les gens se balladent en ville et sortent la sono et les tables sur le trottoir pour réveillonner.

  • Ici c’est pas l’vin chaud, c’est l’raspao : de la glace pilée arrosée de sirop de fruit.

  • La soirée de Noël est animée par l’armée et les policiers. Pendant le concours de danse des mamans, les militaires gardent les enfants dans leurs bras.

  • La crèche !

  • Petit déjeuner du 25 décembre, offert par la maison : chocolat chaud et tamale !

  • Pas de promenade glissée pour les colombiens. Ici, à noël, c’est baignade et barbecue

  • El "año viejo" : un personnage mis en scène au bord de la route, qui sera brûlé lors du passage à la nouvelle année.

  • Réveil à la ferme

  • Traite des vaches à 6h du mat’. On pourrait croire qu’Armelle est douée,.. ce n’est qu’une illusion (voir la vidéo)

  • Una familia colombiana...

  • Habitat de la région de Mompox, sur les rives du Rio Magdalena

  • Les pistes sont surélevées pour rester émergées lors de la saison des pluies

  • Fin du bitume !

  • Les petits iguanes sont partout.

  • Marécages autour du Rio Magdalena

  • Mompox

  • Mompox

  • Mompox, sur les rives du Rio Magdalena

  • Mompox

  • LA chaise à bascule, élément indispensable à Mompox, ville paisible au bord du Rio Magdalena.

  • Fin de journée à Mompox

  • Cimetière de Mompox

  • Cerdo afectuoso

  • Discussion avec une famille à bord d’un bateau. Dans cette région humide, entre Mompox et Sincelejo, il n’y a pas d’autre alternative que la voie fluviale.

  • Arrivée à Magangue

  • Ce soir là, on a pas mal galéré pour trouver un coin tranquille. Les paysans alentours ont refusé de nous laisser planter la tente. Finalement, on installe la moustiquaire dans ce bâtiment et on se lave grâce à la réserve d’eau dans ce vieux bidon à gauche. On y passe une excellente nuit.

  • La cour était jonchée de cet espèce de fruit mou et gluant. Pas terrible pour planter la tente.

  • Elevages du côté de Sincelejo.

  • Arrivée à Tolu sous une pluie de fleurs jaunes.

  • Taxi à Tolu

  • La mer !!! Le sable chaud !!! Les palmiers !!!

  • Lulo, petit fruit jaune de la famille des tomates à partir duquel on fait un jus délicieux.

  • Soirée musicale en compagnie d’Emilie, Jérémie, Catherine et Patrick. Le ventilateur, l’anti-moustique et une boisson désaltérante sont indispensables.

  • Notre campement pour quelques jours...

  • 31 décembre : c’est pas le pied là ?

  • Le feu de bois sur la plage, une tradition locale pour fêter la nouvelle année. Il y en a sur tout le rivage

  • Et avec la pleine lune, siouplait !

Récit de l'étape

Hébergement OVH - Propulsé par SPIP - Aquarelles Reno MARCA - Conception & Réalisation : danslesvolcans.net